LOGO_SYCLUM-COULEURS - Copie.jpg
SYCLUM - Syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères de la région de Morestel
Catégorie : Intercommunalité

A partir du 1er janvier 2022, le SICTOM de la région de Morestel devient SYCLUM.

La nouvelle carte du Territoire

A partir du 1er janvier 2022, un nouveau syndicat baptisé SYCLUM va voir le jour, qui couvrira la totalité des territoires des communautés de communes des Balcons du Dauphiné, des Vals du Dauphiné et de Val Guiers.

Le  nouveau syndicat se structure et s’organise sur le territoire afin d’assurer la collecte et le traitement de plus de 87 000 tonnes de déchets par an produits par un peu plus de 150 000 habitants.
Une réflexion globale menée sur 2021 a permis d’harmoniser les pratiques, jusque là différentes d’un territoire à l’autre, de sécuriser les circuits de collectes et de garantir à chaque usager une équité de traitement. 

Le SYCLUM de la région de Morestel assure la COLLECTE DES DECHETS ménagers sur le territoire.

SYCLUM Morestel 784 chemin de la Déchèterie - BP 48 - 38510 PASSINS 04.74.80.10.14 Mail : contact@syclum.fr

retrouvez toutes les infos sur le site Internet www.syclum.fr

Accédez directement aux informations qui vous intéressent:

NOUVEL ARRIVANT

- CONSIGNES DE TRI 

- LES DECHETERIES

- CALENDRIER DE COLLECTE

- COMPOSTEURS

- BROYER SES VEGETAUX

- LES DASRI

- TRIEZ LE VERRE RIEN NE SE PERD

 [pagebreak] Image originale [pagebreak]Image originale Consignes de tri: - dans les sacs ou les bacs jaunes : bouteilles et flacons en plastique, cartonnettes, briques alimentaires, boîtes de conserve et barquettes en aluminium. Papiers, journaux, magazines et prospectus

- dans les points d'apport volontaires : pour alléger les sacs jaunes, des conteneurs papiers, journaux, magazines et prospectus sont disponibles. Image originale

Pots, bocaux sans couvercle et bouteilles en verre doivent être déposés dans les conteneurs à verre.

[pagebreak] LES DECHETERIES

- Déchèterie Le Chapelier à Saint Jean de Soudain :
lundi, mardi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (18h en été)
mercredi de 9h à 12h
fermée le jeudi
samedi de 9h à 12h et de 14h à 17 h (18h en été)

- Déchèterie Le Plateau à La Chapelle de La Tour :
lundi, jeudi, vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17 h (18h en été)
fermée le mardi
mercredi de 14h à 17h
samedi de 9h à 12h et de 14h à 17heures

Heure d'été: de début avril à mi-octobre.

- Déchèterie de Fitilieu, lieudit Tapon : ouverte de 8h à 12h le mardi et le jeudi ; de 13h30 à 17h30 les lundi, mercredi et vendredi ; de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 le samedi.

Autres déchèteries : Les Avenières, Passins, Porcieu, Saint Chef.

Les déchèteries se modernisent
Nouveau système d’accès : des barrières à lecture de plaque

Le SICTOM de la région de Morestel met en place en partenariat avec le SMND (Syndicat Mixte Nord Dauphiné) et le SICTOM du Guiers un nouvel système d’accès en déchèterie à partir du 1er janvier 2019.

Objectif : uniformiser l’accès et le fonctionnement des déchèteries à l’échelle d’un grand territoire. Les habitants et professionnels des trois territoires pourront ainsi accéder aux 31 déchèteries de ce groupement, en ne faisant qu’une seule inscription.

Ce dispositif de modernisation a déjà fait ses preuves et voit le jour dans de nombreuses collectivités voisines : Pays Voironnais, Plaine de l’Ain, Bièvre Isère, Chambéry métropole,….

Les déchèteries de St-Jean-de-Soudain, La Chapelle-de-la-tour et Fitilieu seront effectives au 1er janvier 2019 ; les autres déchèteries du territoire seront équipées courant 2019.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Quand vous arrivez à la déchèterie, la caméra lit votre plaque d’immatriculation, et autorise l’accès au véhicule s’il est enregistré dans la base de données. Tous les usagers doivent donc s’inscrire et enregistrer au préalable leurs véhicules, en créant un compte pour leur foyer ou entreprise.

Si vous n’êtes pas inscrits, vous ne pourrez accéder aux déchèteries qu’une première journée. Les jours suivants, l’accès en déchèterie vous sera refusé, il faudra faire demi-tour.

Comment créer son compte usagers ?

-          Soit par internet www.syclum.fr (obligatoire pour les professionnels et fortement recommandé pour les particuliers). La validation de vos véhicules se fera sous 72h ouvrées

-          Soit par courrier pour les personnes ne disposant pas d’un accès internet :  formulaire papier disponible en déchèterie, à l’accueil du SYCLUM ou de la mairie. Attention temps de validation du dossier plus long que l’inscription par internet.

A envoyer ensuite au SYCLUM de la région de Morestel :

SYCLUM de la région de Morestel – Inscription déchèteries

784 chemin de la déchèterie

38510 ARANDON-PASSINS

Des pièces justificatives doivent être fournis (copie carte grise, justificatif de domicile, extrait kbis,…).

Vous pourrez ensuite vous reconnecter à tout moment sur votre compte usagers internet, afin de consulter tous les passages effectués, modifier vos véhicules ou adresse (créer ou supprimer un véhicule,…), etc.

Modalités de passage 2019 :

Chaque compte usagers aura 36 droits d’accès par an (1er janvier au 31 décembre).

A chaque passage en déchèterie, un certain nombre de crédit sera déduit en fonction de votre véhicule. Pour bien comprendre dans quel catégorie votre véhicule se situe, il faut regarder sur votre carte grise : le champs J1 et F2.

Si dépassement des 36 droits d’accès : un tarif en fonction du véhicule sera facturé.

Vous avez des questions sur ce nouveau dispositif ? Rendez-vous sur le site internet du SYCLUM http://www.sictom-morestel.com/les-dechetteries/conditions-dacces/

 

[pagebreak]

 

 

[pagebreak] LES COMPOSTEURS [img align=center]VENTE DE COMPOSTEURS

[pagebreak] LES DASRI

Les patients en automédication qui génèrent des DASRI (déchets d'activités de soins à risques infectieux) peuvent retirer des boîtes jaunes sécurisées dans les pharmacies et les ramener pleines dans l'une des décheteries du Sictom.

Attention, les déchèteries seront en mesure de réceptionner uniquement les boîtes sécurisées. En aucun cas, les aiguilles ne pourront être apportées dans un autre contenant (sacs poubelles, bouteilles...). Ce service est uniquement réservé aux particuliers. Image originale

[pagebreak]TRIEZ LE VERRE RIEN NE SE PERD

Abracadatri

Abracadatri ! Il vous suffit d’un gestepourtransformer vos bouteilles en bocaux… et vice versa. En effet, le verre est un matériau recyclable à 100% et à l’infini. Tout ce que vous triez retrouve une nouvelle vie, un nouvel usage.

Cependant, dans nos communes, chaque habitant jette encore trop de verre dans les ordures ménagères : 4 contenants en verre sur 10 finissent dans la poubelle, alors qu’ils pourraient être triés et valorisés.

Le tri du verre existe depuis plus de trente ans : c’est un geste simple qui n’est pas nouveau. Pourtant, certains disent encore : le conteneur est trop loin, je n’ai pas le temps, ça ne sert à rien… Et si au lieu de chercher des excuses, chacun changeait ses habitudes ?

A cette passivité s’ajoute une méconnaissance des consignes. Si vous êtes nombreux à bien trier les bouteilles, des efforts restent à faire pour trier les pots de confiture, de mayonnaise, de moutarde, les bocaux à cornichons, de haricots verts, de sauce tomate, les petits pots de yaourt en verre, etc… Ils peuvent et doivent eux aussi entrer dans le cycle du recyclage.

Pourtant, les enjeux sont importants. A l’échelle environnementale, d’abord. Le verre trié est entièrement recyclé. Il préserve ainsi les ressources naturelles — le sable notamment — et limite les émissions de CO2.

Le tri du verre permet aussi de limiter les coûts. Facile à collecter, à séparer, à recycler, le verre trié coûte 20 fois moins cher que le verre jeté aux ordures ménagères et incinéré inutilement ! Par ailleurs, les éco-organismes délivrent des subventions qui sont fonction des tonnes triées. Ces recettes sont reversées aux structures qui assurent, chez vous, la collecte des déchets des ménages. Ainsi, elles financent les coûts de collecte du verre.

Aujourd’hui, les collectivités de notre territoire se sont fixé un objectif : trier six kilos de verre en plus, par habitant et par an. Nous comptons sur vous pour l’atteindre !